résidence RHIN du 07/08 (Rotterdam) au 04/09 (Cologne)

En 2005 elle est la première personne aux USA à être diplomée d’un MFA en art sonore. Ses installations sonores sont inspirée par les rituels quotidiens, les routines et ses observations personnelles des effets pénétrants de synchronisation audiovisuelle sur la vie quotidienne.

"La médiation technologique de l’expérience", un concept que le philosophe Paul Virillo appelle ‘sonorization of everything.’ Son approche minimaliste débute par l’utilisation des matériaux les plus rudimentaires, des enceintes et câbles audio qui deviennent des éléments sculpturaux de ses travaux. Ces matériaux font référence à l’entrée dans un monde de réalités dupliquées.

A l’inverse de la majorité des artistes visuels contemporains, son travail commence par le son et les propriétés mécaniques de l’audio amplifié pour articuler une visualisation de la forme sonique elle-même, qui peut alors être expérimenté in-situ.

En utilisant délibérément les planchers et plafonds de l’espace, les cables noirs deviennent ce qu’elle appelle "des dessins en 3 dimensions". Ses travaux libèrent la mécanique du son de ses qualités représentatives dans un autre espace, qui entraîne l’observateur dans un nouveau mode de perception audiovisuelle.

www.burnthebox.org