texte

Au fil du parcours, les équipes embarquées mettront en œuvre différents types de dispositifs artistiques qui interrogeront l’identité des espaces traversés et les frontières qui séparent les villes.

Ces Ponts Sonores seront définis en fonction du contexte : un franchissement lorsque deux villes se font face (Giurghiu-RO-Ruse-BG), une translation le long du fleuve (Belgrade-Vukovar ; Mons-Anvers), ou encore un dialogue entre des villes du Rhin et du Danube (Lille-Sulina-RO, Mons-Ruse-BG, Anvers-Belgrade, etc).

Ces échanges s’appuieront sur des dispositifs à géométrie variable : des installations dynamiques utilisant des flux sonores en temps réel comme Le Poulpe - HALBOT (CIA - Apo 33 et CS3), des concerts en réseau comme le festival Placard et les performances Rhin-Danube , les parcours panoramiques des croisières sonores ou les flâneries Sound Drop qui transforment les paysages urbains en espaces d’écoute.

Toutes ces expériences pourront faire l’objet d’un ou plusieurs ateliers de création . Elles transformeront nos regards sur les villes et feront dialoguer – parfois à leur insu - des espaces distants de plusieurs centaines de kilomètres.

  • Concerts en réseau

    LIVE RHIN-DANUBE

    Les lives Rhin-Danube proposent une programmation croisée entre les artistes résidents et les artistes locaux du Rhin et du Danube. Organisés simultanément dans deux lieux situés sur l’un et l’autre des deux fleuves, ils alternent session live in-situ et diffusion d’un live à distance (sons & vidéo).

    Voir itinéraire

  • Concerts au casque

    LES PLACARDS (Eric Minkkinen – France)

    Le « Placard Headphone Festival » est un festival qui a pour particularité de diffuser des performances au moyen de casques plongeant l’auditeur dans un état de concentration semblable à celui du musicien, créant ainsi un climat intimiste. A cette date, près d’une centaine de festivals d’une durée de 24 heures ou plus ont eu lieu dans différentes villes. Le festival fonctionne sur un mode ouvert, les lieux mettent en place de façon autonome les conditions d’accueil des performances et les participants sont libres de s’inscrire dans la programmation. Les lieux « accueillants » et les performeurs s’inscrivent sur le site du Festival et organisent ainsi leur propre Placard. Chaque festival est retransmis en streaming sur internet. Une série de Placards « Rhin-Danube » est envisagée.

  • Installation en réseau

    LE POULPE - HALBOT

    HAL et le Poulpe sont deux installations sonores en réseau développées respectivement par CS3 et Apo33. Elles captent les sons environnants et envisagent le lieux où elles prennent place comme une réalité qui les constitue : les ambiances sonores de la ville, des véhicules, le bruits des passants, les murs qui résonnent, toutes ces vibrations sont autant de sources sonores qui permettent de réaliser l’image sonore de la vie des lieux…

    Envisagé comme un dialogue entre ces deux projets, HALBOT est constitué de trois installations qui seront mises en place par Apo33 et CS3 : A Giurgiu et Rousse, une double installation sera réalisée et interconnectée via internet à une installation réalisée à Mons. L’objectif sera de confronter deux approches différentes du territoire et des formes sonores dans la contrainte de dispositifs techniques similaires, avec un jeu dans les modes de captation, de forme visuelle. Cette interconnexion propose la réalisation d’une installation délocalisée, ou plutôt multi localisée, où chaque ville se projette dans les autres.

    Suggérée par le réseau de câbles et autres machines, les installations sonores de Mons, Giurgiu et Rousse forment ensemble une sculpture, une méta-installation qui existe dans des espaces et des temps multiples. Dans chaque ville, les visiteurs sont en présence d’une installation et, dans le même temps pourront se projeter par l’écoute dans une autre espace-temps : d’une ville proche située sur l’autre rive à une ville située à des centaines de kilomètres sur un autre fleuve.

    CS3 et APO33 (CIA)

  • Audiowalks

    SOUND DROP (MU – France) MIGRATIONS SONORES - PARCOURS SONORES AU CASQUE

    Parcours sonore urbain diffusé au casque grâce à un audioguide de Musée - où sont chargées les séquences réalisées par une douzaine d’artistes à partir de sons enregistrés à la Goutte d’Or- d’une carte géographique et d’une signalétique spécifique - des panneaux et des flèches- Sound Drop est conçu comme un scénario radiophonique à ciel ouvert. Il procède du montage et de l’hybridation : par le son, il projette un lieu sur l’autre, transforme la perception des espaces et introduit de la fiction dans la réalité : la ville est hantée par le fantôme sonore d’une autre identité, d’un autre territoire…

    Développé depuis 3 ans par le collectif MU, le projet SOUND DROP a été présenté une première fois à la Goutte d’Or-Paris (Manifestation Nuit Blanche 2005). Les séquences sonores avaient été élaborées à partir d’enregistrements sonores réalisés par plusieurs artistes sonores invités en résidence dans ce quartier cosmopolite : plusieurs vagues d’immigrations successives y ont formé un terreau culturel unique puisqu’on y retrouve près de 40 nationalités. Sound Drop a été proposé aussi dans des versions parfois différentes dans le cadre de plusieurs autres manifestations : Promenades urbaines du Centre Georges-Pompidou (Paris - 2006), Festival Sous La Plage (Paris - 2006), Festival Paris Quartier d’Eté (2007), et Sibiu-Luxembourg Capitales Européennes de la Culture (2007). Chaque migration s’accompagne de nouvelles créations sonores à la Goutte d’Or et d’une réflexion collective autour des espaces investis.

    Dans le cadre de European Sound Delta, Sound Drop prendra la forme d’une série de parcours dans les villes européennes traversées. Ils seront soutenus par la même bande son qui sera dévoilée à l’occasion d’un premier parcours conçu à Mons pour le festival Citysonics. Dans chaque ville suivante, cette composition d’une douzaine de pièces sonores interagira avec de nouveaux espaces pour se frayer un chemin dans un territoire inconnu ….

  • Croisières Sonores

    PARCOURS PANORAMIQUES SUR L’EAU (MU & Artistes Invités)

    Deux types de programmes seront proposés au cours de ces traversées d’une durée variable (de 2h à une nuit) : des séances d’écoute et des concerts-performances. Il s’agira donc de diffuser des pièces conçues en fonction des paysages mais aussi de susciter des rencontres entre le public et des artistes. Ces événements seront également suivis en direct à la radio grâce au relais du bateau-studio de MU. Les espaces intérieurs des navires seront aussi transformés en « lounge » avec la possibilité pour chacun de choisir sa position d’écoute (assis, debout, couché) en fonction de son point de vue. Lors des trajets nocturnes les projecteurs embarqués seront modulés (intensité, couleur, orientation, intermittence) en fonction des séquences sonores diffusées. Le dispositif pourra être complété par la diffusion d’un brouillard sporadique grâce à des machines à fumée telles que celles qu’on utilise dans le cinéma. Ces éléments scénographiques très simples achèveront de transformer la perception des espaces urbains qui variera selon les successions d’ambiances sonores ou des changements de climats. Des croisières sonores sont envisagées à Rotterdam et à Strasbourg .

    Voir l’itinéraire

  • Salon d’écoute

    Durant tout le projet European Sound Delta, un salon d’écoute conçu comme relais du projet sera installé à Paris (hall d’accueil du centre musical Barbara, Goutte d’OR – Paris 18e et à Lille (Colysée à Lambersart). Cet espace proposera un diptyque vidéo soutenu par une même bande son (la web radio du projet) ; il demeurera accessible tout au long de la double traversée européenne. Vincent Voillat (plasticien - Collectif MU) en réalisera la scénographie.

    Voir l’itinéraire

Ateliers

  • Formation à la Goutte d’Or (Paris 18)
  • Les ateliers parcours sonores
  • Les workshops de création sonore
PLAYLISTE

RSS / Crédits / Mentions légales / Contacts / Lettre d'information / Facebook / Myspace